Capitale historique du comté du Penthièvre, Lamballe-Armor est l’une des plus grandes communes du département. Lamballe-Armor est composée de Lamballe, le centre historique et les bourgs de Morieux et Planguenoual donnant sur la mer en baie de Saint-Brieuc.

Les immanquables
de Lamballe-Armor

  • Le Musée Mathurin Méheut, labélisé Musée de Bretagne.
  • Le Haras National de Lamballe, à la découverte du “trait postier breton”.
  • Le sentier des douaniers le long des falaises de Morieux et Planguenoual.
  • Mille sabots, tous les ans en septembre.
Lamballe-Armor, Côtes d'Armor
Collégiale de Lamballe

Balade dans le centre de Lamballe

Le centre-ville de Lamballe mérite d’être visité à pied. La colline Saint-Sauveur qui domine le bourg constitue le site fondateur de la cité, celui de la ville seigneuriale. L’imposant château de Penthièvre s'y dressait à proximité de la collégiale Notre-Dame dont les vitraux sont de Geneviève Asse et d’Olivier Debré.

En contrebas la ville marchande s’exprime magistralement sur la place de la Matray, bordée d’hôtels particuliers et de maisons en pans de bois. Entre ateliers d’artistes et d’artisans, le chemin se poursuit jusqu’au Haras National.

Zoom sur

Haras National de Lamballe

{Informations COVID19 ] Le Haras national est fermé jusqu'à nouvel ordre.N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations. Visite gui...

En savoir plus

Eglise Saint-Jean, Lamballe

Le sentier des douaniers

En partant de l’embouchure du Gouessant, vous tomberez directement sur la chapelle Saint-Maurice, seule, face à la mer. Continuez par les falaises et vous arriverez à Jospinet, petit hameau où est installé la Moulerie de la Baie, productrice de moules de bouchot. Par la suite une succession de petites criques sauvages s’enchainent jusqu’à la plus belle d’entre elle Port Morvan et sa plage du même nom.

Chapelle Saint-Maurice, Lamballe-Armor

Une brève histoire de Lamballe-Armor

Lamballe est la ville ayant été la plus détruite et reconstruite de Bretagne. Les Bretons y vivent pendant 2 siècles jusqu’au saccage des Normands en 936. La cité est construite sur la colline Saint-Sauveur et devient capitale du puissant comté de Penthièvre. Lors de la guerre de succession en 1420, les Penthièvre parient sur le mauvais cheval et se font raser leur château. Le duc d’Étampes y reconstruit une forteresse en 1556, mais les guerres de la Ligue à la fin du 16e siècle détruisent à nouveau la cité. Richelieu décide de raser définitivement le château en 1626. La ville perd de son aura jusqu’à l’installation du Haras national en 1825.

Infos pratiques

Office de Tourisme de Lamballe-Armor

Jours de marché à Lamballe-Armor

Mardi matin
Jeudi

Sans sa voiture à Lamballe-Armor

La gare de Lamballe-Armor est accessible en TGV et TER.

A l'affiche