Plongez au cœur de l'ambiance hivernale des Côtes d'Armor grâce à ces 3 ambiances sonores. À écouter au travail, dans la voiture ou pour s'endormir : Une immersion totale. 

Un hiver en forêt

On commence par un parcours forestier entre forêts d’hêtres et d’ifs, rivière, bocage et chemins creux. Petit à petit, les cris des oiseaux s’élèvent et se perdent en échos

Au loin, on entend le son lourd d’une rivière. Sous nos pieds, un gros bruit de branches qui se cassent surgit. On passe à travers talus et haies et le son s’éloigne à mesure qu’on avance dans le sous-bois, où des boules de granit se mélangent à la mousse et aux herbes. Puis on se rapproche d’une ferme et la vie reprend ses droits.

Un hiver en bord de mer

La balade commence le long de la côte, près d’un port. On entend le clapotis des vagues et le cri des goélands. On se pose quelques instants pour écouter les grincements d'amarres de bateaux

Un avertisseur de bateau nous fait quitter le port pour la plage, il y a du vent et des vagues. Peu à peu le bruit s'apaise, la marée descend, les sons de l’eau scintillent, crépitent et frémissent, c’est l’écume sur le sable. Près de nous, des pieds éclaboussent des flaques d’eau salée qui stagnent autour de quelques roches.

Un hiver au coin du feu

C’est une fin d’après-midi brumeuse, on entend l’orage qui gronde et la pluie commence à tomber. On rentre à l'abri dans une cabane. La clé clinque dans la serrure, la porte grince en s’ouvrant. A l’intérieur, le bois gémit et craque. 

Un feu de cheminée démarre, on entend les crépitements des flammes, les brindilles qui brûlent et le bruit assourdi des bûches qui tombent dans le feu. Des bûches éclatent, le vent tape contre les fenêtres. Le bois finit de se consumer, on sort dehors fendre de nouvelles bûches.