Martin plage, Plérin

La réserve naturelle
de la baie de Saint-Brieuc

La réserve naturelle de la Baie de Saint-Brieuc est l'une des grandes réserves ornithologiques françaises. La Baie de Saint-Brieuc est un lieu propice pour les oiseaux marins. En effet, grâce à l'amplitude des marées, la baie offre un estran important permettant à des milliers d'oiseaux d'hiverner. 

Réserve naturelle de la baie de Saint-Brieuc, Hillion

Où se trouve la réserve naturelle ?

La réserve naturelle de la Baie de Saint-Brieuc se situe en fond de baie au sud d’une ligne tracée entre le quai du port de commerce du Légué à Saint-Brieuc et la pointe de Longue Roche à Lamballe-Armor.

Elle s’étend sur 2 900 hectares d’estran sableux, 125 hectares de prés salés et 7 hectares de dunes répartis sur les communes de Lamballe-Armor, Hillion, Yffiniac, Langueux et Saint-Brieuc. Une grande partie de la réserve est accessible au public à pied en respectant l’écosystème et les horaires de marées. 

Oies bernaches

Pourquoi une réserve naturelle ?

Une réserve naturelle a pour objectif de protéger le patrimoine naturel d’un lieu et contribuer à l’avancée des connaissances dans le domaine de l’écologie et de la biologie de la conservation. 

Le fond de la Baie de Saint-Brieuc représente une zone humide littorale d'intérêt international pour l’accueil d’oiseaux migrateurs. En effet, d’octobre à mars 40 000 oiseaux se rassemblent dans la baie pour profiter des températures douces et de la nourriture abondante.

Au printemps, plus grand monde ne survole la Baie de Saint-Brieuc. Essentiellement située sur l’estran, la baie ne permet pas aux oiseaux d’y faire leur nidification alors que les prés salés et les dunes sont propices aux prédateurs.

Barges rousses

Les oiseaux de la Baie de Saint-Brieuc

Vivant à l’année dans la réserve naturelle, les coquillages, crustacés, insectes, grenouilles et poissons sont des proies pour les oiseaux migrateurs en hivernage. 52 espèces ont été recensées dont principalement des petits échassiers, des oies, des cygnes et des canards. En plus d’être une zone d'hivernage, la réserve est également une escale migratoire post-nuptiale en août et septembre pour les petits échassiers.

La réserve naturelle est un site reconnu internationalement pour l’observation du Bécasseau maubèche et de la Barge rousse. Ces oiseaux vivent l’été au-delà du cercle polaire arctique en Sibérie et au Groenland et hivernent dans le nord de l’Europe. Lors des épisodes de froid dans le nord de l’Europe, ces deux espèces se regroupent dans la Baie de Saint-Brieuc.

Maison de la Baie, Hillion

Découvrir la réserve naturelle

À Hillion, le long du sentier des douaniers, la Maison de la Baie vous accueille pour découvrir la faune et la flore de la réserve naturelle et sensibiliser à la biodiversité. Toute l’année, des sorties pédagogiques accompagnées d’un guide sont proposées ainsi que des expositions temporaires qui complètent l'exposition permanente.

La pêche à pied est interdite au sud d’une ligne tracée de la pointe du Roselier à Plérin à la pointe du Grouin à Hillion. L’Estran et les prés salés, situés au sud de la ligne La Cage à Langueux à Pissoison à Hillion, sont interdits toute l’année. Dans le reste de la réserve la pêche à pied est autorisée en respectant les zones, les dates et les tailles de pêche en modifiant au minimum l’écosystème.

Visiter la Maison de la Baie