Météo France – Centre de météorologie Spatiale

Lannion

Météo FranceSemaine du tourisme économique et des savoir-faireA26

En France, la Direction de la météorologie nationale (actuellement Météo-France) crée en 1963 un Centre de météorologie spatiale (CMS) à Lannion. Comme un joli cadeau de Noël, la première image d’une portion de l’orbite n°45 de Tiros-8 est reçue le
24 décembre 1963 vers 12 h 30. Le Centre de Météorologie Spatiale est le premier centre en Europe à recevoir une image d’un satellite météorologique.
À l’heure actuelle, fort de près de soixante ans d’expérience, par sa vocation opérationnelle au sein de la Direction des opérations pour la prévision de Météo-France, le Centre de Météorologie Spatiale joue un rôle majeur dans l’exploitation des satellites d’observation de la Terre. Le CMS maîtrise la totalité de la chaîne de production des données satellitaires, depuis l’acquisition des données brutes jusqu’à leur valorisation au profit de la météorologie et de l’océanographie et aussi du climat. Il est équipé d’une instrumentation technique importante (systèmes d’acquisition et de poursuite satellitaires) et d’une forte capacité de calcul et de stockage des données à des fins d’utilisation en temps différé.
Le CMS est un acteur international incontournable. Entre autres :
Il contribue à Copernicus, le programme d’observation de la Terre de l’Union européenne, dans ses déclinaisons climatique (C3S – Copernicus Climate Change Service) et maritime (CMEMS – Copernicus Marine Environment Monitoring Service).
Il est responsable du centre d’applications satellitaires Océans et glaces de mer de l’Organisation européenne pour l’exploitation des satellites météorologiques (Eumetsat).
Il coordonne les activités satellitaires liées aux surfaces océaniques des services météorologiques danois, norvégien, néerlandais ainsi que de l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (Ifremer).
De nouvelles missions lui sont confiées comme la télédétection des sargasses sur l’océan Atlantique avec pour objectif d’améliorer les prévisions d’échouement de ces algues sur les côtes des Caraïbes et d’Amérique du Sud.
Le CMS développe aussi un produit global d’estimation des précipitations par satellites dans le but de prévenir les inondations, notamment dans les pays ne disposant pas de radars dans le cadre du projet Cosparin initié par l’Agence spatiale européenne.
Doté d’un effectif de 65 personnes, le site de Lannion consacre une large part de ses activités à la recherche. Les travaux portent sur le développement et la validation d’algorithmes permettant la restitution de paramètres géophysiques à partir des mesures des satellites météorologiques dans les domaines suivants :
Propriétés micro et macro-physiques des nuages.
Paramètres de surface océanique.
Sondage vertical de l’atmosphère.
La visite du site de Lannion est prévue sur 1 h 30 avec une présentation générale des activités opérationnelles du centre ainsi que ses travaux de recherche.
Les visiteurs auront l’occasion de découvrir également son parc d’antennes et son centre de calculs : Visite virtuelle du site
Visites adaptée pour les enfants à partir de 10-12 ans.
Visites accessibles aux personnes à mobilité réduite dans la limite de 2 personnes par créneau.
Visites possibles sous condition de 7 réservations minimum.

  • Accessibilité

Ouverture

Du 25 octobre 2021 au 31 octobre 2021 (En ce moment) (de 10h00 à 11h30)

Tarifs & Modes de paiement

La réservation est obligatoire

Entrée : Payant

  • Tarif de base : 0.00€

  • Cartes de paiement
  • Chèques bancaires et postaux
  • Espèces

Localisation

Centre de météorologie spatiale
Avenue de Lorraine
22300 Lannion

Voir le numéro

Site internet

Itinéraire – Accès

À suivre