Soirée Cinéclub - blow up

Théâtre de l'Arche

22220 Tréguier

Planétarium de Bretagne à Pleumeur Bodou
Gagnez 2 entrées pour le Planétarium de Bretagne.

Pour le lancement de la saison 2018, nous vous offrons 2 entrées pour un spectacle en immersion totale sous la voute 360° du Planétarium de Bretagne à Pleumeur-Bodou !

Je participe

Description

Blow up, de Michelangelo Antonioni.

Film britanno-italo-amé-ricain (1966) inspiré de la nouvelle Las babas del diablo de Julio Cortázar. Palme d'or au Festival de Cannes 1967. Couleur, 112 minutes.

Londres dans les années 1960 : Thomas, photographe de mode, après un reportage sur les sans-abris, est à l’aube dans un parc, et prend des clichés. L'endroit est presque désert, sauf un couple qui s'embrasse, que Thomas photographie de loin. La femme, Jane, le voit, et, très contrariée, lui réclame les négatifs. Thomas s'esquive. Jane le retrouve dans l'après-midi, et s'offre à lui. Thomas lui donne une pellicule, mais qui n'est pas la bonne. Il développe ses photographies du parc, et comprend par les biais de ses agrandissements successifs –blow-up (agrandissement en anglais) qu'il a été le témoin inconscient d'un meurtre. Il se rend de nuit sur les lieux et découvre le cadavre que ses photographies montrent. De retour chez lui, il trouve son atelier vide : tous ses clichés et négatifs ont été volés. Désemparé, au petit matin, il retourne au parc, mais le corps a lui aussi disparu.

Etrange et riche, Blow-Up est le film d’une époque –les années 70– et de l’âge de l'‘incommunicabilité’. C’est aussi un hymne au cinéma et à la photographie qui nous permettent de prendre une vraie conscience de l’existence des événements parce qu’ils peuvent arrêter le temps. Ce film bouscule nos habitudes de vision en créant en nous des sensations inédites parce qu’Antonioni lui-même s’y pose des questions existentielles sur le cinéma et sur son parcours de cinéaste. Un film magnifique parce qu’énigmatique.

Ouverture
16/06/2018 de 20 h30 à 23 h00.