La gastronomie bretonne

Toutes les questions que vous vous posez sur la gastronomie bretonne, on y répond ici !

noix de Saint-Jacques poilées

Quelle est la spécialité costarmoricaine par excellence ?

La coquille Saint-Jacques ! Pêchée en baie de Saint-Brieuc, elle est la spécialité des chefs costarmoricains. Vous pourrez la déguster en carpaccio, en brochette ou encore poêlée au beurre salé.

Je suis amateur de produits de la mer, que me conseillez-vous ?

Au-delà de l’inévitable plateau de fruits de mer composé de pinces de crabe, d’araignée de mer, d’huîtres de Bretagne Nord croquantes et d’autres coquillages ; ne ratez pas les moules de bouchot nature ou à la crème. Amateur de poisson ? Découvrez la lotte et le Saint-Pierre accompagnés d’une traditionnelle sauce au beurre blanc. Enfin le roi des crustacés : le Homard grillé au feu de bois est succulent.

Potée bretonne

Et si je préfère la viande et les produits du terroir ?

Côté terre, le porc est à l’honneur dans la potée bretonne et accompagne les célèbres cocos de Paimpol dans un ragoût où s’entremêlent saucisses fumées, lard et poitrine.

Dans les Côtes d’Armor, vous dites crêpe ou galette ?

La frontière entre la crêpe de blé noir et la galette se trouve dans les Côtes d’Armor donc on peut dire les deux ! Si vous commandez dans une crêperie une crêpe de blé noir complète (œuf, jambon, fromage) ou une galette complète vous allez avoir le même produit dans votre assiette sauf que la galette sera plus craquante à l’ouest du département et plus épaisse à l’est.

Galette complete, Bretagne

J’ai une petite faim, un conseil ?

Les Côtes d’Armor sont en partie en pays Gallo donc vous pourrez déguster la célèbre galette-saucisse au marché et lors des manifestations culturelles et sportives.

On m’a proposé une gavotte lors d’un fest noz, je me suis levé et j’ai tendu la main, on m’a offert un biscuit…

En effet ne pas confondre la danse pratiquée lors des fest-deiz et des fest-noz et le biscuit appelé crêpe dentelle. C’est une petite crêpe qui est restée trop longtemps sur le bilig pour devenir un biscuit. Originaire du Finistère mais trop à l’étroit au bout du monde, elle s’est expatriée à Dinan pour continuer de grandir.

Marché en bretagne

Où gouter des spécialités bretonnes ?

En plus des 5 restaurants étoilés au guide Michelin, Les Côtes d’Armor regorgent de restaurants et de crêperies. Pour vous aider à déceler les bonnes tables : les labels Crêperies Gourmandes, Fermes auberges et un condensé des restaurants conseillés par les guides touristiques. De plus ne ratez pas les restaurants proposant de la viande ou du poisson grillé au feu de bois : un délice !

Où acheter des produits locaux ?

Les Côtes d'Armor sont une terre agricole donc rien de mieux que de se rendre au marché pour découvrir les produits locaux, il y en a 10 par jour ! Pour les produits de la mer rendez-vous à la criée d’Erquy où de Saint-Quay-Portrieux. Vous pouvez aussi vous rendre directement chez le producteur qui vous fera découvrir ses produits et son exploitation.

Cidre de la Baie en Bretagne

Il y a-t-il des brasseries produisant de la bière bretonne dans les Côtes d’Armor ?

Oui, il y en a même 16 en Côtes d’Armor ! Pour découvrir les bières bretonnes, rendez-vous au bar Mar’Mousse, au port du Légué à Plérin qui propose 600 références de bières exclusivement bretonnes.

Pour déguster un apéritif ?

Direction la distillerie Warenghen. Crée en 1900, elle est à l’origine du whisky breton Armorik qui repose durant de longues années dans des fûts uniques en chêne de Bretagne. Plus traditionnel, la distillerie vous propose aussi de découvrir le Pommeau et le mythique Chouchen, l’hydromel celte.

Et pour accompagner les repas ?

Le Cidre ! Boisson nationale bretonne, de nombreux producteurs locaux vous accueillent pour visiter l’exploitation et déguster une bolée de cidre brut ou doux. Pour les amateurs de sans-alcool, foncez sur le jus de pommes bio et local.